La Performance Logistique dans les PME Marocaines

Abdelkabir Charkaoui

Enseignant Vacataire à la faculté des Sciences Juridiques Economique et Sociales de Marrakech

Doctorant en Logistique à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech

E-mail  : charkaoui.a@gmail.com

                  a.charkaoui@ucam.ac.ma

 

 

Abstract :

 

Comme dans de nombreux pays, la logistique devient au Maroc un facteur clef de succès pour le développement des entreprises industrielles et de distribution. Recherche d’entrepôts plus modernes, mise en œuvre des relations intégrant les dimensions production, distribution et de service, professionnalisation des métiers pour l’adaptation des facteurs transports en logistique ou apparition d’acteurs économiques tels que les prestataires de service logistique … La logistique entre de plein-pied dans les entreprises marocaines (Dornier, P.P. 2001).

 

Désormais définie comme étant la technologie de la maîtrise des flux physiques et d’information (Fabbes-Costes, N 1993) et comme étant la fonction avec la quelle l’entreprise assure au moindre coût la coordination de l’offre et de la demande aux plans stratégique et économique, et entretienne à long terme les rapports entre les fournisseurs et les clients qui les concernent (Texier, Mathé, H., Colin, J. 1994) la logistique devient un instrument stratégique d’amélioration et de développement de la performance par le biais d’une maîtrise de temps (pynchronisation des flux) et de l’espace (pilotage des flux) qui sont devenus des variables clefs de la compétition et de création d’avantages concurrentiels induisant ainsi la notion de performance logistique que Chow, Heaver et Henriksson (1994) reprennent sous le terme d’efficience logistique.

 

A la lumière d’une enquête menée par A. Guilhon et A. Hally sur des entreprises françaises et canadiennes en 1994, il en ressort que la PME utilise la logistique pour améliorer ces performances et son efficience et si l’on croit la même étude, il paraît que la logistique a deux dimensions principales dans les PME : une fonction d’adaptation aux changements de l’environnement ou encore une fonction d’intégration à tous les niveaux organisationnels, donc une arme d’amélioration  de la performance en interne qu’en externe.

 

Issue de la performance globale de l’entreprise, la performance logistique dans les PME est peu traitée par les chercheurs, mais toute fois on note les travaux de A. Guilhon, A. Hally (1996) et de Chow, G.T., Heaver, L. Henrikson (1994), les premiers sont crédités par la première définition de la performance logistique : « c’est la contribution des activités logistiques en chiffre d’affaires et à la rentabilité des entreprises, à la satisfaction des clients , ainsi qu’à la motivation des employés, c’est ainsi la capacité des logisticiens à répondre et à anticiper les attentes des clients et à la création de valeur pour l’entreprise (…) ».

 

Cependant l’examen sommaire de la revue de littérature nous pousse à constater que peu de recherches ont été consacrées à l’études des conditions de dans lesquelles les PME génèrent des stratégies ou structurent des démarches logistiques et par la suite de traiter de l’importance de la performance logistique dans les PME.

 

De ce fait, l’objectif escompté de cette communication, dans un premier temps, est de présenter et de définir la formalisation de la performance logistique dans le contexte de la PME et par la suite, dans un deuxième temps, de traiter des différentes formes de mesure de la performance logistique dans les PME.

 

 

Référence :

 

Charkaoui, A,. Ait Ouahmane, A., Bouayad, B., « La Performance Logistique dans les PME Marocaines », Première Journées Scientifiques, Forum des Economistes Marocains sous le thème : « L’Economie Marocaine et son Environnement international », FSJES de Marrakech, les 28 et 29 avril 2006.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *